Apprendre en réseaux : nouvelles réalités, nouvelles compétences à développer

 

20120604-201244.jpg

Ce mercredi, j’aurai le plaisir de m’adresser aux professeurs et membres du personnel de l’Université de Moncton, campus d’Edmundston. Le colloque a comme thème « Comprendre nos différences pour réussir ». Encore une fois, je choisis de parler de médias sociaux et de leurs impacts sur l’apprentissage et le travail. Comme je le soulignais à l’APTICA en mai dernier, il reste, à mon avis, beaucoup à faire pour démystifier les médias sociaux dans une perspective « aidante » au milieu de travail ou d’apprentissage.

D’ici peu, j’ajouterai à ce billet un lien vers le contenu de cette présentation. En attendant, je vous invite à contribuer à cette conversation en indiquant par un tweet avec le mot-clic #umce2012. Question : quel est l’apport des médias sociaux pour les profs et chercheurs universitaires? Tout en vous remerciant d’avance, je partagerai les réponses avec les participants.

Voici le descriptif de ma présentation :

Les secteurs public, parapublic, privé, associatif et ceux de la formation sont appelés à s’actualiser, à se transformer à la lumière des nouvelles réalités d’un monde maintenant hyperconnecté, tactile et mobile. Les médias sociaux, notamment, sont en train de bouleverser les milieux de travail et d’apprentissage, particulièrement en permettant aux organisations dites ‘apprenantes’ de choisir parmi une variété d’outils autonomisants (« empowering tools »), d’établir des réseaux professionnels afin de regrouper des gens aux intérêts similaires, d’ici ou d’ailleurs. En comparaison avec l’apprentissage/la formation formelle, l’apprentissage informel correspond à la partie submergée d’un iceberg. Apprendre en réseaux, c’est observer, penser et interagir et c’est aussi savoir gérer son identité numérique, savoir bien filtrer l’abondance d’information sur le web ainsi que savoir apprendre à apprendre. Durant cette présentation, qui se veut plutôt une conversation, il sera question de démystifier l’impact de certains réseaux sociaux et de voir ensemble quelle contribution ceux-ci peuvent apporter pour l’étudiant qui fait une recherche sur un sujet, pour l’enseignant qui veut améliorer la qualité pédagogique des activités d’apprentissage en classe, ainsi que pour le professionnel (incluant l’enseignant, il va sans dire) qui veut développer et maintenir un RAP, un réseau d’apprentissage professionnel.

 

Mise à jour 5 juin :
Voici le prezi pour ma présentation –

About these ads

8 thoughts on “Apprendre en réseaux : nouvelles réalités, nouvelles compétences à développer

  1. Merci ! très riche et intéressant. Vous montrez bien nous sommes à la croisée des chemins : les réseaux sociaux sont sources de richesses et d’échanges, en pleine multiplication avec des implications sociétales encore inconnues. La question que je me pose : tout est beaucoup dans l’immédiateté ne risque-t-on (la société) pas de se perdre, d’éliminer le recul, la capacité d’analyser ? Ne serait-ce pas cela aussi l’apprentissage de demain ?

    • Vous avez tout à fait raison de poser ces questions. S’il fallait que tout ne se résume que dans l’immédiacité des échanges, en surface, à vif, c’est un château de cartes de la pensée humaine qu’on édifierait alors.

      Non, je vois les médias sociaux plutôt comme les enseignes lumineuses de la pensée et de l’analyse. D’ailleurs, cet échange que nous avons ici illustre bien, à mon avis, qu’il y a complémentarité entre des médias rapides (ex. Twitter, etc.) et des médias plus réflexifs, comme le blogue. Twitter est l’enseigne lumineuse du restaurant de mon blogue…

      Même chose en éducation où il y a des espaces pour une démarche et une analyse plus en profondeur, mais qui, par les vecteurs des médias sociaux, sont relayés et diffusés pour un auditoire plus grand que un (genre, je remets une copie papier au prof, qui corrige, c’est tout). Cette dimension sociale a la capacité de nourrir une réflexion, une démarche, pour l’élever encore plus.

      Merci pour votre commentaire! :-)

  2. Ping : Apprendre en réseaux : nouvelles réalités, nouvelles compétences à développer « Ideesinfos : tic, bibs, veille

  3. Ping : L’accessible rêve : transformer sa classe « L'espace à Zecool

  4. Ping : Veille Antic

  5. Ping : Synthèse 2012 : la vraie destination, c’est le voyage. « L'espace à Zecool

  6. Ping : Quand vie personnelle et professionnelle s’entrecroisent… | L'espace à Zecool

  7. Bonjour Jacques,
    Désolé que nous avons pas eu la chance de connecter samedi. J’ai beaucoup apprécié ta présentation, nous ici en nouvelle écosse les changements sont très lents….

    Je voulais te parler du concept de la réalité augmenté. Nous avons créé un vidéo en anglais pour nos éducateurs de la N.-É. afin de mieux comprendre le principe.

    http://ourtube.nspes.ca/watch_video.php?v=4RD6W5B6OSOK

    Je sais que les appis suivants: word lenses, colar app, photo math utilisent ce concept.

    J’étais intéressé de savoir si tu connaissait des applis éducatifs qui utilisent le concept de AR (Augmented Reality).

    Nous avons développé une appli avec la permission de Pearson d’utiliser des textes du manuel de mathématiques: Foundations and Pre-Calculus Mathematics 10 et des images 3D afin de mieux comprendre les concepts abstrait.

    Si tu aimerais que l’on en discute au téléphone ou dans une réunion sychrone (Via) ce me ferait plaisir d’en discuter.

    Au plaisir,

    Eric Therrien
    eric.therrien@novascotia.ca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s