Ludovia 2012 – Premières réflexions hautes de 11 000 m

20120826-092459.jpg

Bon, on survole le Labrador, repas servi (pas mauvais ce Syrah-Grenache), les gens s’installent pour essayer de dormir un peu. Je prends quelques moments pour partager des réflexions très sommaires, en route vers l’Université d’été Ludovia, avant de fermer les yeux pour une (trop courte) nuit.

La thématique pour Ludovia 2012 promet : Plaisir et éducation numérique. D’une part, le serious gaming, les mondes virtuels comme phénomène social et leurs impacts, des chercheurs de renommée qui viendront nourrir notre réflexion (nouvelle ou entamée). Pour ma part, une occasion d’en apprendre davantage peut-être sur des dimensions pas directement reliées au monde de l’apprentissage et de ses institutions à transformer, mais qui, par une surprenante proximité, pourraient alimenter une réflexion à caractère pédagogique — la pédagogie n’étant pas confinée aux murs de l’institution scolaire — et nourrir des échanges anticipés à Ax-les-Thermes. D’autre part, les discussions qui cibleront plus étroitement l’enseignement et l’apprentissage dans un monde hyperconnecté : lieu de plaisir ou lieu de contraintes, d’incompréhension, ou de besoins pressants à adresser? Tables rondes, discussions ouvertes et échanges passionnants, entre passionnés de l’apprentissage (répétition voulue). Le privilège d’ajouter ma voix et ma plume à titre de blogueur invité sera source de plaisir, justement, car voyez-vous, quand je pense plaisir (dans un cadre d’apprentissage), je pense avant tout ‘motivation’. Cette motivation face à la tâche signifiante qui m’attend, un peu celle des élèves qui se sentent au centre d’une activité d’apprentissage qui ‘vient les chercher’ et qui les engagent… Oui, je vais apprendre à Ludovia 2012.

Deux lectures de vol complémentent ma préparation pour Ludovia : d’abord, ce rapport conjoint de l’Association canadienne de l’éducation et de la Fédération canadienne des enseignants, Enseigner selon nos aspirations — Aujourd’hui et demain, où les enseignants du Canada parlent de passion, de valorisation de leur profession, de créativité, de leadership, de besoins de ressources et de formation continue. Et puis, j’entame le livre de Michael Fullan, All Systems Go, sur les processus de changements réels et durables en éducation. Juste la préface de Peter Senge en vaut le coup…

Voilà. Ma réflexion est entamée et se poursuivra au cours des 5 prochains jours. Pour l’instant, on a éteint les lumières de la cabine. Je ferme l’écran et les yeux. On se retrouve de l’autre côté de la grande mare.

One thought on “Ludovia 2012 – Premières réflexions hautes de 11 000 m

  1. Ping : Synthèse 2012 : la vraie destination, c’est le voyage. « L'espace à Zecool

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s