Apprendre et enseigner dans un monde hyperconnecté

maison blanche

En cette fin d’année des plus mouvementées (professionnellement), j’ai le privilège de partager mes réflexions ‘technopédagogiques’ à l’Université du Québec à Chicoutimi, suite à l’invitation de Patrick Giroux, professeur et chercheur dans cette institution saguenéenne. Et puis, c’est un premier passage pour moi dans cette très belle région. Faudra y revenir comme touriste.

En m’efforçant de dégager le fil d’Ariane de cette présentation devant étudiants/es en Éducation ainsi qu’aux professeurs, je constate que cette présentation est une sorte de synthèse de tout ce que j’ai eu le privilège de prononcer en public cette année. Il y en a beaucoup dans le Prezi ci-dessous; faudra gérer le temps et éviter de ‘couvrir la matière’ et éviter le ‘faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais’ (!). De toute façon, les gens pourront consulter à posteriori.

Regroupé en cinq sections, je débute par une description sommaire du monde hyperconnecté dans lequel on vit; le monde a bien changé. Par après, le mobile, les tablettes et l’identité numérique interpelle surtout l’individu dans ce monde hyperconnecté. Et l’enseignement dans tout cela ? Mais les contraintes systémiques, elles ? Des questions de fond sur lesquelles j’offre quelques perspectives et points de vue. On chemine inévitablement vers le dernier bloc, Se mettre en réseau = éviter l’isolement professionnel, qui se veut en quelque sorte un appel pour que ces futurs enseignantes et enseignants puissent grandir professionnellement par la force du réseau qu’ils/elles auront su tisser avec une communauté professionnelle qui s’étend bien au-delà des murs de leur institution d’éducation. Ce seront leur élèves qui seront les premiers bénéficiaires!

De toutes ces diapos, j’aimerais ressortir celle qui résume (en traduction libre) les sept (7) habitudes des enseignants qui intègrent judicieusement les TIC dans leur enseignement, par Mark Bates (via l’excellente Angela Maiers) :

1. Ils/elles commencent toujours avec le ‘pourquoi’.
2. Ils/elles font preuve de malléabilité et d’adaptabilité.
3. Ils/elles accueillent favorablement le changement.
4. Ils/elles partagent, partagent et partagent encore.
5. Ils/elles pensent ‘administration-parents-enseignants-enfants’ = gagnant-gagnant-gagnant-gagnant.
6. Ils/elles font preuve de minutie et de prévoyance.
7. Ils/elles restent passionnés/es, activement.

Car au fond, comme l’a si bien dit Tony Wagner, « de plus en plus au 21e siècle, ce que vous savez est bien moins important que ce que vous savez faire avec ce que vous savez. »

Je souhaite tout le succès (et celui de leurs élèves) à ces futurs enseignantes et enseignants.

About these ads

27 thoughts on “Apprendre et enseigner dans un monde hyperconnecté

  1. Bravo Jacques pour cette présentation complète, riche et stimulante. Et merci pour l’insertion de la "pédagogie ouverte" dans la présentation. Pour info, j’ai développé ici un exemple d’application de cette démarche sur un module de formation… Bonne continuation,
    Jacques D.

  2. De mon temps, y’avé pas tout cha et on se portait pas plus mal (PATOIS), la technologie oui c’est un progrès mais il vaut mieux avoir des têtes biens faites, préserver le respect, les valeurs et les traditions sont des choses primordiales que nos jeunes du 21 ème siècle doivent acquérir.

    Une petite vidéo de mes traditions locales :
    http://video-streaming.orange.fr/culture-art-creation/lecon-de-patois-chti-de-guy-dubois-lincheux-tele-gohelle_8126951.html

    Tu as raison, la chose principale à bannir c’est l’isolement.

    Je ne suis pas d’accord avec le pourquoi car celui-ci amène le jugement, je préfère le comment car il en arrive à l’explication des choses.

    Je dirai la minutie et le travail bien fait.

    Et prévoir c’est anticiper sur ce qui va arriver. Prévoir c’est aussi prendre en compte que la vie n’est pas faite que de lignes droites.

    Car au fond, comme l’a si bien dit Tony Wagner, « de plus en plus au 21e siècle, ce que vous savez est bien moins important que ce que vous savez faire avec ce que vous savez. »

    Et moi je rajouterai le savoir-être car c’est celui qui se voit et qui fonde nos valeurs vis à vis des autres.

    L’éternel lui nous prend tel que nous sommes et ce qui est bien différent de la plupart des humains. Chaque homme ou chaque femme est unique.

  3. Ping : Apprendre et enseigner dans un monde hyperconnecté | fabriziofaraco

    • Merci. Typiquement, je recueille et je sauvegarde des liens utiles sur plusieurs semaines. Quand vient le temps de ‘créer’, c’est d’abord le fil d’Ariane, la trame, que je dégage sur papier. En ce qui concerne ce Prezi, ce fut l’affaire de 4-5 heures. Les outils de Prezi se sont grandement améliorés, multipliant les possibilités tout en sauvant du temps. :-)

  4. Ping : FOAD et formation professionnelle : quelques réflexions … « Prodageo

  5. Ping : Apprendre et enseigner dans un monde hyperconnecté | TICE | Scoop.it

  6. Ping : Apprendre et enseigner dans un monde hyperconnecté | Sabrine JMAD | Scoop.it

  7. Ping : Apprendre et enseigner dans un monde hyperconnecté | Wepyirang | Scoop.it

  8. Ping : Apprendre et enseigner dans un monde hyperconnecté | e-Ressources & pédagogie | Scoop.it

  9. Ping : Apprendre et enseigner dans un monde hyperconnecté | Formation Continue à Distance ou Blended | Scoop.it

  10. Ping : Apprendre et enseigner dans un monde hyperconnecté | TICE en éducation, veille en éducation | Scoop.it

  11. Ping : Commentaires sur : Apprendre et enseigner dans un monde hyperconnect | Fkthis

  12. Ping : Apprendre et enseigner dans un monde hyperconnecté | e learning formation | Scoop.it

  13. Ping : Apprendre et enseigner dans un monde hyperconnecté | actions de concertation citoyenne | Scoop.it

  14. Ping : Apprendre et enseigner dans un monde hyperconnecté | Médiations numérique | Scoop.it

  15. Ping : Synthèse 2012 : la vraie destination, c’est le voyage. « L'espace à Zecool

  16. Belle présentation, qui fait peur tellement elle est ancrée dans la réalité! a ce demander pourquoi on n’a pas encore fait ce qu’il fallait pour transformer l’école!

    • Merci. L’école, telle que nous la « faisons » depuis longtemps déjà doit être redéfinie à partir du profil de sortie du jeune, qui est au centre de toute intervention pédagogique, et nécessite le courage des intervenants, incluant la communauté, afin que les contraintes systémiques soient amoindries. À mon avis, la clé : une pédagogie actualisée avec les TIC comme levier.

  17. Ping : Intégration des compétences clés : un alignement difficile … « Prodageo

  18. Ping : Environnements numériques et construction identitaire | L'espace à Zecool

  19. Ping : Apprendre et enseigner dans un monde hyperconnecté « Lecture&Littératie

  20. Ping : Apprendre et enseigner dans un monde hyperconnecté | Geek Mag

  21. Ping : Apprendre et enseigner dans un monde hyperconnecté | PLE SMoreau CAFEL 23

  22. Ping : L’éducation au 21e siècle : nous sommes tous des apprenants! | L'espace à Zecool

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s