Plus ça change, plus c’est pareil? Non.

D’un article qui décrit la montée de l’apprentissage en ligne dans divers secteurs d’activité humaine, je retiens ce passage :

«Young students across the globe today are growing up with online learning as a natural part of their education. As these students grow and move from the world of school to the world of work, their expectations and skills will naturally complement the ‘just-in-time’ learning environment of the corporate world. Peter Drucker’s vision of continuous learning has arrived with learning management software to lead today’s workers towards not just tomorrow’s work environment, but this afternoon’s. »

En effet, cessons de croire qu’il faut préparer en fonction de la société «de demain»; elle est déjà là! Ciel, le livre de Don Tapscott, Growing Up Digital : The Rise of the Net Generation, date déjà de 1998. Sept ans déjà…

Ça me rappelle une scène d’un film avec Louis de Funès, Hibernatus, circa 1969. Un homme de la fin 19e siècle est retrouvé gelé dans la glace. Il reprend à la vie, des décennies ont passé. Seul dans un salon, il fouille et découvre une télévision qui diffuse des images de la société de l’heure, avion Concorde, voitures sur les autoroutes, Appollo dans l’espace, etc. Il est sidéré par tout ceci, complètement dépassé. Aurait-il eu cette même réaction en visionnant une salle de classe avec des pupitres en rang d’oignons, où le prof récite un texte ad nauseum et les élèves qui recopient en silence? Pas certain…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s