Citation du jour

Lu chez Mario Asselin, qui cite Stéphane Boulé :

«L’école est un peu comme ces petites roues d’appoint qu’on pose à l’arrière des vélos des enfants. Ces roues sont temporaires, on doit un jour les retirer pour permettre à l’enfant de constater qu’il est vraiment capable d’aller à vélo par lui-même. Et si on peut compter sur l’adulte pour la poussée initiale, il faut en même temps que le petit cycliste se mette à pédaler pour ne pas perdre l’équilibre. On ne peut prétendre faire du vélo si on ne pédale pas, si on a constamment besoin de quelqu’un qui pousse et qui maintient l’équilibre.»

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s