Validité a posteriori

Monsieur François a tout à fait raison quand il dit :
« La question de la validité de l’information dans internet est un faux problème. Le véritable enjeu pour l’école est le développement du jugement critique. Non pas la validité a priori, mais la validation a posteriori. (…) Les élèves doivent savoir juger eux-mêmes de la crédibilité de l’information à l’aide de stratégies et de techniques appropriées. »

Comment les aider à développer ceci? C’est ce que veut faire The Credebility Commons.

J’espère voir bientôt quelque chose de semblable bientôt en français…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s