Tant à lire, tant à faire!

Dernièrement, même si je n’écris pas trop, j’essaie quand même de profiter de chaque moment (souvent trop rares) pour lire des billets AU COMPLET sans trop les escammoter… Grâce aux feeds retenus dans mon Bloglines, je peux découvrir des petits bijoux, comme Roberto les appelle, que je désire partager avec vous ce soir :

1. CAHM-FM en ligne (avec l’aide du lecteur Destiny) : ça nous rappelle pour qui on travaille. Bravo la gang!

2. L’étiquette et le savoir-vivre du courriel : Jay Cross nous rappelle quelques règles de gros bon sens…

3. La relation prof-technologie : une question d’attitude positive, selon Brigitte.

4. Les cartes animées qui expliquent les grands conflits armés de l’histoire. L’Agence France-Presse en fait un peu comme ça en français (la sonde Rosetta : superbe!).

6. Le sage au haut de la montagne, Stephen Downes, nous offre ses diapos présentées à l’Université de Moncton récemment : Web 2.0. fils RSS, Aggrégateurs, E-Learning 2.0, Read/Write e-learning, tout y est pour ce sympathique Languirand anglo du monde des TIC.

7. Et son équivalent (quoique moins chevelu) australien, James Farmer, qui offre lui aussi quelques diapos sur ses réflexions de l’apprentissage électronique.

8. Le très convaincu et souvant convaincant Will Richardson qui déplore comment trop d’enseignants, du moins ceux qu’il connaît, ne font pas une introspection personnelle de leur référentiel pédagogique, c.-à-d. qui ne remettent pas leur pédagogie en question. Faudrait lui faire visiter des écoles qu’on connaît, hein?

9. Le discours de Patrick Roy lors de son intronisation au Temple de la Renommée du hockey, un texte inspirant, lu chez Mario Asselin (qui sera parmi nous lundi prochain; bienvenue Mario!)
10. Un billet super intéressant chez George Seimens qui a l’honnêteté intellectuelle de présenter les points de vue qui s’opposent ou qui n’adhèrent pas complètement à sa théorie du connectivisme : vive le débat des idées!! J’adore la réaction de « pegj » que je paraphrase très librement ici : « Prends ça cool, mon George. Appelez ça comme vous voulez, ce qui compte, c’est qu’avec les TIC en éducation, we can move away from the silos of mass produced education establishments, and towards learning environments which give individuals access to opportunities which they can own – it’s about connecting, it’s about discussing, it’s about seeing what’s out there. »

11. François qui nous offre de façon bien illustrée les inventions de l’année. Oui, je connaissais YouTube, mais jamais comme quelqu’un qui y passe du temps. Le clip du danseur m’a fait rire et a piqué ma curiosité d’aller visiter le site : ouf… ce que l’humain a besoin de se montrer. Mon prof de physiologie animale (cours suivi dans une autre vie) le disait bien : ce qui nous sépare du cerveau de l’amphibien, c’est notre quête constante de gratification.

12. Roberto qui ouvre le débat ici au N.-B. sur l’abolition des commissions scolaires. Rappelez-vous 1996 (abolition) et 2001 (réinstauration)…

13. Les suggestions très pertinentes de la gang de Creating Passionate Users sur comment ajouter du punch dans nos présentations.

14. Un compte-rendu complet et complètement centré sur les apprentissages des élèves de la classe de madame Danis. Ça, c’est être à la tâche. Will, come see this!

15. Même s’il date de quelques semaines déjà, on ne peut passer sous silence l’excellent billet de Mathieu qui objective et analyse comme tout bon blogologue se doit 😉

16. Clément qui invite à écouter et lire au sujet de l’excentrique sympathique Jean Leclerc (anciennement LeLoup).

17. L’avenir de l’apprentissage en ligne : une étude fort intéressante (et facile à lire), présentée via Seimens, sur laquelle je veux commenter plus en détail dans un autre billet. Vous êtes impliqués dans les cours en ligne? Vous voudrez lire cette étude… On pourrait même à la limite supprimer le mot « Higher » dans Higher Education et cela ferait encore du sens.

18. Les auteurs de Nine Shift qui font part que pour les Américains, ça coûterait trop cher de sauver la planète. Allô??? Somebody there? Non mais…

19. Un billet qui annonce que l’inventeur du Web, Sir Tim Berners-Lee, veut créer un centre de recherche qui mesurera l’impact social du web. Se couche-t-il le soir en se demandant « Ai-je créé un monstre? »?

20. Et finalement, mon ami Harold qui traite de la différence entre « compliqué » et « complexe ».
Il termine en disant que :
« What percentage of the knowledge you need to do your job is stored in your own mind?
1986: 75%
1997: 15-20%
2006: estimated 8 -10%
This is one more reason why informal learning structures (not procedures) are necessary to support individual learning in a complex environment, where it is impossible to control the process as we could with training. Informal learning is the way in which your employees, bosses and colleagues will have to learn that significant other 92% of knowledge necessary for their jobs – today. »

En lisant ceci, je pensais aux enseignants qui s’obstinent à ne pas se remettre en question et d’actualiser leurs pratiques pédagogiques de peur de perdre le contrôle qu’ils exercent sur la classe… Mais aussi, je pense aux autres qui osent faire une vraie différence, dans un contexte complexe et oh! combien stimulant. Une chance qu’il y en a… 😉

Bonne nuit!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s