Le changement, le vrai…

Signe de la fin d’une année scolaire fébrile et intense? Un besoin de dire haut et fort des choses qui nous chicotent? Peut-être…

D’abord, ce billet du RÉCIT qui décrit ce qu’un technopédagogue ressent face à la perception que d’autres collègues ont de ce qu’il fait.

Et ce matin, ce cher George Seimens (qui vient de vivre toute une année dans la blogosphère!) qui dit haut et fort que tout ceci n’est PAS à propos des outils, genre web 2.0 (on essaie des trucs et on voit ce qui colle ou pas, on partage avec d’autres passionnés comme nous via notre réseau social – …chances are you have only a few colleagues within your organization where you can have a conversation of this nature. Most of your « intellectual colleagues » are probably part of a social network you have created through blogs or other social technologies), mais bien au sujet du CHANGEMENT, réel et fondamental.

« It’s the change underlying these tools that I’m trying to emphasize. Forget blogs…think open dialogue. Forget wikis…think collaboration. Forget podcasts…think democracy of voice. Forget RSS/aggregation…think personal networks. Forget any of the tools…and think instead of the fundamental restructuring of how knowledge is created, disseminated, shared, and validated.  » – George Seimens

Lien évident avec la définition revue et corrigée de David Warlick sur la littératie.

Mais, comme il le souligne plus loin, pour un changement réel, il faut aller au-delà du jargon et des outils. C’est un peu ce que notre ministre de l’Éducation veut faire. On le ressent dès le préambule de son nouveau plan en éducation, Les enfants au premier plan. Espérons que cette fois…

Je redis ce que je pense depuis des années (depuis 1996, en fait) : le changement en éducation est fondamentalement un processus intrinsèque, pas seulement extrinsèque. Chaque intervenant doit faire une instrospection personnelle de sa pratique et actualiser son référentiel pédagogique. Sinon, on copie-colle un modèle archaïque…

Vivement l’été!

Publicités

Un commentaire

  1. Merci pour ce billet Jacques. Je ne te le dis pas à chaque fois que je le pense… mais ce genre de billet synthèse dont tu as le don m’aide beaucoup à ne pas passer à côté de réflexion intéressantes. Grâce à toi, ma préparation pour le NECC à Atlanta et la non-conference EdubloggerCon est en train de devenir très complète ;-)Bonne été si on n’a pas l’occasion de se reparler…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s