Le multi-tâches : mise en garde

Bon, là je ne me concentre que sur l’écriture de ce billet, rien d’autre en même temps 😉

Un article déniché par Georges Siemens nous dit que le le véritable multi-tâches (multitasking) n’existe pas :

 » Le multi-tâches joue avec le cerveau de différentes façons. À son niveau le plus simple, le jeu d’équilibre mental que cela nécessite – alternances et changements constants – vient énergizer des régions du cerveau qui se spécialisent dans le traitement des données visuelles et la coordination physique, au détriment apparent de régions supérieures reliées à la mémoire et à l’apprentissage. On se concentre sur l’acte de se concentrer, aux dépens de ce sur quoi on doit se concentrer. » (Traduction libre)

(Aucun appel ou courriel reçu sur mon Blackberry, ou autre fenêtre ouverte sur mon ordi ne fut consulté lors de la rédaction de ce billet.)

Publicités

2 Comments

  1. Vos interlocuteurs n’ont probablement pas eu à attendre trop longtemps : votre billet n’est tout de même pas très long ! ;-)Il n’en demeure pas moins tout à fait pertinent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s