Du monde, partout, de partout et la sagesse des foules…

Après un repas avec Ryan, originaire de Toronto, mais vivant au Qatar avec sa petite famille, je retourne au centre de congrès. Assez tranquille, j’en profite pour aller à la boutique d’ISTE; j’en ressort avec deux livres, celui de James Surowiecki, The Wisdom of Crowds, qui est le conférencier d’ouverture. Aussi, Tablet PCs in K-12 Education (équipe d’auteurs) publié chez ISTE; un guide pratique pour l’enseignant qui veut utiliser une tablette pour l’enseignement, la communication et la collaboration en classe. On y décrit la tablette comme :

  • Un ordinateur puissant et portable
  • Un outil pour prendre des notes (c’est mon usage primaire avec ma tablette, une HP2710p), faire des schémas et des croquis, écrire et collaborer
  • Un outil de présentation qui surpasse de loin toute autre plateforme existante (dans leurs mots)
  • Un outil de productivité personnelle pour l’enseignant et l’élève.

Demain matin, j’ai une session sur le sujet. À suivre.


Ensuite, une petite réception (mais rien n’est petit au Texas) pour quelques centaines de gens venant de plus de 50 pays divers. Occasion de rencontrer et de créer des liens. En plus des gens du Qatar, je rencontre Saq Imtiaz de Norvège. Son organisation, Unamesa, un réseau de petites équipes travaillant à livrer des outils gratuits pour des cliniques de santé, des écoles et des individus afin de partager, simplement et de façon sécuritaire, de l’information médicale (ne sais pas trop ce que cela veut dire), du matériel pédagogique et des cas de pratiques gagnantes afin d’améliorer, dans 33 pays, surtout d’Afrique, la qualité de l’éducation et des soins de santé. Un de leur projet mérite de l’attention, le projet MORE, une recherche sur le potentiel du mobile, dans des régions où l’infrastructure câblée de base n’existe peu ou pas :

UnaMesa’s M.O.R.E. (Mobile Research and Education) initiative focuses on the creative use of mobile technologies to provide underserved sectors healthcare and educational resources. M.O.R.E. Health makes healthcare instruction and health records accessible via the phone, internet, and TV. M.O.R.E. Education provides technological solutions that allow students to receive and respond to instruction using televisions, radios, internet kiosks, and phones.

Autre belle rencontre : Michael Furdyk, de TakingIT Global. Je l’avais écouté à Edmonton en octobre. Je lui parle comment il serait bien si on pouvait mettre en lien ce réseau fort impressionnant avec les élèves leaders de nos écoles secondaires francophones du N.-B., qui auront leur colloque de leadership provincial à Bathurst en septembre (c’est mon autre dossier…). Viendraient-ils en parler chez nous, former nos gens? Il aime l’idée. Le contact est fait; suivi assuré. Yesss!

Deux discussions informelles avec des américains du Midwest. D’abord, Troy, de l’Arkansas, costaud, coach de football à son école et enseignant d’informatique, coordonnateur pour des cours en ligne et « réparateur Maytag » pour les ordis de son école. Un monde nous sépare, mais nous convenons que l’éducation à distance, telle que nous y travaillons, se veut un moyen de donner des chances égales pour tous, notamment ceux en région rurale, qui caractérise autant l’Arkansas que le Nouveau-Brunswick. On a vraiment « connecté ». Ensuite, ce monsieur Voigt (je crois, la cacophonie du lieu m’empêche de saisir son nom) du Dakota du Sud, qui était à l’ACÉD/CADE à St-Jean Terre-Neuve en 2003 lorsque nous (N.-B. et U. de Moncton) avions reçu un prix d’excellence, qui aujourd’hui travaille à mettre en place un système d’éducation à distance pour les Premières Nations de cet état, visant essentiellement les jeunes décrocheurs. Que de gens engagés et passionnants!

Conférence d’ouverture. 6000? 8000 personnes dans la grande salle de bal? Tous là pour entendre James Surowiecki. Mais juste avant, un délice à écouter de jeunes mariachis d’une école secondaire du coin. Bravo!

Comme présentatrice, la doyenne de la faculté de l’éducation au A&M University (son nom m’a échappé) nous invite sous le thème de la conférence « Convene-Connect-Transform » à :

  1. Être des agents de changement (advocacy for change)
  2. Partager nos connaissances et notre passion
  3. Mettre en valeur notre travail et celui de nos élèves (showcase)
  4. Utiliser les outils disponibles afin de stimuler le changement
  5. Rêver GROS!

Entrée en scène de James Surowiecki. Vous pouvez lire les échanges en backchanelling sur le blogue de Vicki Davis. La prémisse de base de Surowiecki est

Large groups of people are smarter than an elite few, no matter how brilliant—better at solving problems, fostering innovation, coming to wise decisions, even predicting the future.

Quelques notes :

  • La sagesse des foules se caractérise par 3 éléments.
    • L’aggrégation
    • La diversité (il parle ensuite de diversité cognitive), qui permet différentes perspectives à un problème commun. Ça me rappelle mes années en évaluation où, dans le cas de correction à grande échelle, avec grand nombre de correcteurs, il fallait faire un « calibrage » mental autour d’une grille de correction. Loi du nombre?? Revenons à la conférence : une référence citée : Scott Page, The difference. Dans un groupe homogène, plus les gens parlent, plus ils deviennent bêtes! (chambre de résonance). Faut bâtir une équipe diverse au départ. J’y pense : en apprentissage collaboratif, on tient souvent compte de ceci dans la formation des groupes, non?
    • L’indépendance : pour qu’émerge une intelligence collective, il faut amener les gens à aller au-delà de l’imitation. Les meilleures décisions émergent du conflit, pas du consensus. Le paradoxe est que les groupes sont plus brillants lorsque chacun peut penser individuellement.

En tout cas, il est intéressant de relier ce qu’il dit à nos situations personnelles et professionnelles (salle de classe, équipe d’enseignants, etc.). Applaudissements courtois, sans plus. La sagesse de cette foule-ci??
Zut de zut! Je lis sur son site que son livre se vend 14$US, 21$CAD. Ici au NECC, on affichait un prix spécial pour les membres d’ISTE de 22,95$US. Me ferai pas prendre deux fois :-/

¡Buenas noches!

Publicités

One Comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s