Un regard canadien des plus inspirants

Ce matin, conférence de Jim Carleton et Mali Bickley, éducateurs canadiens. Format original : ils sont interviewés par Lester Holt de NBC, un journaliste aguerri et respecté.

  • Holt : fait le lien entre le monde des médias et celui de l’éducation. Archives sur demande, outils interactifs, autres ressources que les grandes chaînes des médias offrent aux écoles. Notamment NBC Learn, iCue.com, Digital Journalism. « Students want to see, they want to feel… »
  • Carleton et Bickley : « They don’t take « no » for an answer », selon Holt
  • Utilisation de technologies collaboratives en salle de classe. Échanges internationaux.
  • En quittant leur zone de confort (et leur crainte des technologies) et en trouvant que la profession d’enseignant, telle qu’ils la pratiquaient, était devenu plate, ils ont commencé petit, un site web avec un projet en sciences. Le succès engendre le succès!
  • Rapidement, ils étendent leurs projets à l’échelle internationale, dont iEARN. Il a posté un message, une invitation, et plusieurs pays ont rapidement répondu (Inde, Sierra Leone, etc.)
  • Leurs élèves : engagement (« They took ownership »). Avec le Sierra Leone, un sujet lourd et difficile, ils se sont rapidement sentis connectés avec des jeunes qui, ayant connu l’enfer, voulaient faire maintenant une différence positive. Un des projets : des élèves de 8 ans d’ici apprennent au sujet de zones de conflit et font sermon pour la paix.
  • Transdisciplinaire : un gage de succès (lire : apprentissage)
  • Le C dans TIC (collaboration, créativité, connection, communication)
  • Phrase clé de Mali : « Levels of achievement rise through these projects »
  • MyHero.com : une place pour faire part de héros dans la vie des gens
  • Sécurité : « It’s our job to show them how to use computers safely, responsibly, securely. »
  • Font des rencontres internationales en ligne avec Elluminate.
  • Font allusion à TakingITglobal.org et TigED
  • Commentaire intéressant de Carleton : avant, chacun dans l’école travaillait en isolement mais depuis qu’ils collaborent avec le monde, les gens dans l’école travaillent plus ensemble, les résultats aux tests externes ont monté de 20%, partout dans l’école, dans toutes les matières.
  • Projet en marche : empreinte du carbone, comment travailler ensemble, différentes classes dans différents pays, à trouver des solutions novatrices à un problème planétaire.
  • We like to go where we don’t know where we’re going!!
  • « The goals drive the tools, not the other way! » , « It’s NOT about the technology! »
  • Le projet avec Sierra Leone est tout à fait inspirant. On y a créé une école secondaire où d’anciens enfants soldats ont maintenant la chance d’apprendre et de faire une différence positive auprès des leurs : Port Loko High School. Children Helping Children. Voilà la clé : le projet roule sur l’engagement des élèves. Carleton et Bickley ne sont pas là pour voler la vedette; place aux enfants!

Je ne peux que penser comment la barrière de la langue (anglais/français) nous écarte de tant de belles initiatives inspirantes. Je dois aller fouiller sur ce qui se fait avec le français comme langue de travail. Encore mieux, foncer dans un projet. Find your passion, a dit Carleton…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s