Fredericton et Moncton : villes "intelligentes"

Eh bien, je demeure donc dans une ville « intelligente », Fredericton.

On rapporte aujourd’hui que ma ville (ainsi que Moncton) a été sélectionnée parmi les 21 communautés au monde les plus intelligentes, c’est-à-dire à partir d’une liste de critères. C’est vrai que depuis au moins 5 ans, nous disposons de Fred e-Zone, du sans fil gratuit, dans plusieurs sections de la ville, très utilisé. On a qu’à se rendre au Second Cup du coin pour le constater; régulièrement, plus de la moitié des clients sont à leur portable ou leur iPhone, en train de naviguer le web. Aussi, un nombre élevé de ‘petites’ entreprises informatiques, qui ont su développer leur niche bein à eux dans le monde de l’informatique et des services web. Fini l’époque des grosses entreprises à 400+ employés, où les prises de décisions se font ‘ailleurs’. Ce sont de petites équipes dynamiques d’une vingtaine de passionnés qui se démarquent. Ajoutez à cela une université, un centre de recherche national (NRC/CNR) et une fonction publique qui tentent aussi de se démarquer dans les domaines de e-gov, e-biz et e-apprentissage.
« The cities were selected from among more than 400 nominees vying for a spot on the annual list. The forum has been attracting an increasing number of nominees each year since starting the list in 1999, according to ICF executive director Robert Bell.
The 21 communities were shortlisted based on five criteria: availability of broadband, its use amongst the population, ability to innovate, ability to build a knowledge workforce, and ability to make citizens aware of tech initiatives. »
Cela fait 17 ans que je demeure dans cette ville. À l’origine établie par les français à la fin du 17e (Pointe Ste-Anne), ensuite détruite par les soldats anglais lors de la Déportation, puis refaite sous le nom actuel, avec une forte tradition britiche, cette ville d’environ 60 000 se caractérise aujourd’hui par ses arbres, son fleuve (St-Jean) majestueux et sa qualité de vie (plein air, activités, etc.) sans oublier le merveilleux Harvest Jazz and Blues festival. Les francophones sont présents (environ 8000 je crois), avec un centre communautaire et deux écoles pleines à craquer.

Je peux dire honnêtement que j’aime ma ville…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s