Les gens d’abord

Depuis deux ans (quand j’étais allé à NECC 2008), j’ai dans mon bureau une affiche qui reste une source d’inspiration quotidienne pour moi quand il s’agit de la transformation de l’école en une institution qui assume pleinement son 21e siècle. Produite par Xplane, l’affiche School 2.0 (disponible ici) décrit de façon concrète et détaillée les diverses composantes d’un écosystème scolaire dont on ne peux que rêver de voir se réaliser un jour (mettons, avant le 22e siècle, ok?)

J’attire l’attention sur la portion de l’affiche qui décrit les GENS qui composent et qui collaborent dans un tel écosystème. Des descriptions brèves mais pleines de sens que je m’empresse de traduire librement pour vous ici :

Élèves – Comment changerez-vous le monde? Votre emploi futur n’existe probablement pas encore; la clé de votre succès est d’être alors un apprenant tout au long de votre vie.

Techniciens -Vous avez les connaissances pour édifier la plateforme technologique. Soyez de bons vulgarisateurs. Aidez à transformer votre communauté en ajoutant les autres dans la conversation technologique.

Formulateurs des politiques (policymakers) -Voyez le « gros portrait ». Allez chercher l’implication des enseignants, des parents, des élèves, des administrateurs dans le processus de prise de décisions. Évaluez comment les politiques futures peuvent permettre l’innovation ou comment les politiques en vigueur la restreignent.

Administrateurs scolaires – Allez cherchez les bonnes personnes pour les bons postes avec les bon outils. Explorez les façons que les technologies aident votre organisation à être plus efficace et efficiente.

Parents – Vous faites partie de l’équipe d’enseignement – donc, impliquez-vous. La maison, c’est l’école aussi; vous êtes des exemples pour l’apprentissage de vos enfants.

Communauté -Les élèves d’aujourd’hui sont vos employés, vos médecins, vos mécaniciens et vos enseignants du futur. Votre appui à leur éducation aujourd’hui rapportera des dividendes demain.

Enseignants – Le monde entier est votre classe – sachez que vous n’avez pas besoin d’avoir toutes les réponses.

Il n’y a pas de recette pour une école modèle. Il en revient alors à la participation de tous afin de l’édifier à partir d’une vision claire et des principes solides. Le levier indéniable et puissant que sont les technologies continueront de jouer un rôle d’amplificateur de cette école, pour le meilleur ou pour le pire… Aux gens de choisir et de s’engager.

Publicités

Un commentaire

  1. Bonjour,
    Je viens de prendre connaissance de votre texte et il me rejoint sur de nombreux points. La transformation de l’école en une institution qui requiert la participation de tous, ayant une vision claire, est un sujet qui est d’actualité à la veille du premier sommet du développement professionnel en éducation du Québec. Le sommet a comme principale tâche d’établir des recommandations qui guideront les décideurs et les acteurs (ministère, directions, enseignants). Mes lectures m’ont fait prendre conscience que le débat relève d’une dimension plus large que les professionnels du domaine de l’éducation puisque les enseignants doivent être soutenus en premier lieu par leur organisation (direction, gouvernement) mais aussi par leur communauté.

    Je suis en accord avec vous, sur le fait qu’il n’existe pas de recette miracle ou d’école modèle pour orienter les actions. J’ai analysé brièvement les obstacles éthiques qui entravent l’implication des parents et de la société dans le milieu scolaire lors d’un travail universitaire et je crois qu’il apporte un point de vue intéressant à votre texte. Il garde le même objectif de faire évoluer les pratiques des institutions vers un idéal prometteur et intégré dans la société, de l’éducation, du 22e siècle, pour reprendre vos mots.

    Je crois que la coopération de tous les partenaires naturels des apprenants (le parent, le professeur, et l’ensemble de la société) est essentielle pour que l’école optimise les apprentissages. La confrontation entre les logiques professionnelles de l’école et les univers familiaux contient parfois une large zone d’accommodation. La collaboration entre les parties touche l’éthique professionnelle, pour certains intervenants du milieu scolaire, il y a un choc des cultures devant l’expression de valeurs qui heurtent des convictions profondes. Cette profession est, qu’on le désire ou non, une sorte de référence pour les enfants mais aussi pour leurs parents. Ils doivent exercer leurs responsabilités sur le plan des valeurs et des engagements et ainsi débattre et résoudre les situations conflictuelles qui affectent les individus de notre société. L’enseignant a son propre bagage; il vit des résistances intérieures et collectives comme tout individu d’une société. Mais il devient plus problématique dans ce cas précis car la profession lui donne une certaine autorité sur les élèves et une responsabilité face à eux. L’établissement de communication entre l’école et les parents constitue une composante importante du travail de l’enseignant. Je vois dans l’enseignement, une solution potentielle aux manquements de règles communes dans la communauté. Pour certains, cet enjeu touche le développement individuel. Comme société que désirons-nous réellement formé de bons citoyens ou des individus pleinement épanouis mais indépendant? Les acteurs du monde scolaire auront à redéfinir en commun des modèles efficaces d’action et de comportement éthiques pour modifier les agirs.
    Dans notre société pluraliste, les institutions gouvernementales veulent libérer l’initiative locale, rapprocher l’école de ses usagers et des parents, afin de permettre des adaptations et valoriser l’innovation individuelle des écoles. Les parents, tant qu’à eux décident de participer ou de s’impliquer au monde scolaire en fonction de la compréhension qu’ils ont de leur rôle parental et de leur sentiment de compétence. La dimension juridique est plus nébuleuse sur le sujet et exprime dans les lois une séparation peu définie entre ce qui relèverait de la sphère familiale et ce qui relève de l’école. On mise sur une collaboration entre les domaines en reconnaissant l’influence commune de l’un vers l’autre.
    La relation école-famille a connu des variations dans leur relation qui se décline de différentes manières dans sa forme, sa qualité et ses enjeux. Le rôle parental se construit en fonction des croyances que porte les parents sur le développement et l’éducation de leur enfant et sur leur façon de percevoir le soutien à l’éducation. Cette croyance est influencée par toutes les couches de l’écosystème auxquelles appartiennent les parents (famille, école, lieu de travail). Leurs rôles face à l’école peuvent donc varier considérablement.
    Les enseignants, comme les parents, et autres acteurs dans l’éducation ont un rôle éducatif : ils participent à l’accompagnement de l’enfant dans son devenir de citoyen, en lui enseignant des habitudes, des représentations et des valeurs conformes aux attentes de la société dans laquelle ils auront à évoluer. Mes principales constatations sur le sujet démontrent un consensus favorable aux bienfaits de l’implication des parents dans la scolarité des enfants : il existe une réelle influence sur la réussite des enfants, il peut même atténuer certains facteurs socioéconomiques plutôt défavorables à la scolarisation. Il existe une diversité de modèles de collaboration favorables à la réussite des enfants, l’important est de considérer la participation dans son ensemble puisque son application dans la pratique varie selon la motivation des acteurs. Je crois que pour le personnel enseignant, il serait important d’offrir de nombreuses opportunités aux parents de s’impliquer dans le monde scolaire, des invitations spécifiques et personnalisées. Il serait favorable de trouver un équilibre entre la logique du monde enseignant et la logique parentale. Il serait avantageux qu’ils développent des dispositifs et des mesures d’implication des parents en fonction des deux parties.
    Le gouvernement doit poursuivre la reconnaissance de l’engagement comme une valeur importante pour la communauté et doit le favoriser, de manière visible, et surtout reconnu. Je crois qu’il serait pertinent d’inclure à la formation d’enseignant les avantages d’une collaboration entre tous les acteurs naturels de la communauté et explorer les pistes possibles vers une collaboration optimale.
    Pour conclure, l’implication des parents dans la vie de l’école est essentielle à son évolution. Quelle que soit la forme que prend cette implication, elle contribue au rayonnement et à l’épanouissement de l’école, en plus d’aider à remplir pleinement sa mission éducative. On doit inclure tous les parents sans discrimination afin que la réalité scolaire reflète réellement la communauté qui l’entoure. Elle permet de réduire les injustices sociales qui dans les écoles peuvent engendrer des inégalités sur les apprentissages des enfants dès leur arrivée dans le monde scolaire. Mes constatations m’ont également permis de montrer que l’influence des modèles favorisant la réussite scolaire est liée au contexte local, social et culturel dans lesquels ils se mettent en œuvre. Ces recommandations partagent équitablement l’implication de la communauté, des institutions scolaires et des familles dans l’éducation de la génération future. La communication efficace entre les parties est essentielle. Toutes les associations doivent être en mesure de pouvoir exprimer leurs besoins pour ensuite parvenir à réfléchir ensemble et trouver les meilleures solutions afin de satisfaire les besoins de chacun. Je suis impatiente de connaître les résultats du sommet du développement professionnel en éducation au Québec, et je continue de croire aux avancements sur le sujet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s