Vos indicateurs d’une école de qualité?

J’incite les lecteurs et lectrices ici à contribuer à une liste d’éléments incontournables qui servent à décrire une école de qualité.  Voici quelques éléments pour débuter :

  • la direction de l’école
  • qualité de la vie scolaire (conseil des élèves, etc.)
  • ouverture et intégration des TIC pour l’apprentissage
  • référentiel/paradigme pédagogique de chaque enseignant
  • vision
  • liens avec la communauté
  • sentiment d’appartenance des élèves
  • leurs résultats académiques
  • inclusion scolaire

Qu’ajouteriez-vous à cette liste?

 

Publicités

5 commentaires

  1. J’ajouterais «organisation apprenante» dans votre liste.

    Un milieu scolaire qui démontre qu’il est lui-même «apprenant» et capable de l’être «en communauté» me paraît être un indicateur qu’il saura «faire apprendre»!

    N.B. Quelques renseignements supplémentaires sur le concept des organisations apprenantes sont disponibles sur la page Web d’un cours dont j’ai «la charge» à l’Université de Montréal : http://com1500g.opossum.ca/organisation-apprenante/

  2. Le remplacement des sanctions, dans la mesure du possible, par la recherche de solutions pédagogiques.
    L’existence de travaux d’équipes interdisciplinaires.
    Les efforts pour développer l’autonomie et la créativité des élèves.

    (colvert59 = @Le_Gugu )

  3. Une vie scolaire et parascolaire équilibrée!

    Ma plus jeune fille va entrer au secondaire l’an prochain et plusieurs programmes la sollicitent ou lui offre une place (PEI, privé, Sport-Arts-Études). Je suis navré de constater à quel point les différents programmes sont souvent unidimensionnels… Très sportif, très académique très… Mais il manque d’équilibre. Un corps sain dans un esprit sain avec une vie sociale riche, est-ce que c’est possible à l’école?

    PAt 🙂

  4. Mario – Merci du lien. Ça fait réaliser l’importance d’être en état de « recherche-action » au niveau d’une organisation scolaire. L’école n’arrivera jamais à destination, on va toujours continuer de repousser le phare encore plus loin. Ne sommes-nous pas tous en bêta perpétuel, non?

    Emmanuel – Cette nécessité d’une culture de collaboration est si essentielle, en effet. Et puis, créativité + autonomie : voilà des outils qui serviront au jeune la vie durant.

    Patrick – Oui, c’est bien une « question d’équilibre », comme chantait l’autre. Pas évident, certes, d’équilibrer, surtout quand on se pousse à fond de train dans sa discipline (sportive, par exemple). Heureusement, on voit des exemples/modèles… je pense à Étienne Boulay (ou est-ce Mathieu Proulx) des Alouettes, mais qui est aussi avocat. Plus près de moi, je côtoie à chaque année des jeunes leaders lors de notre colloque de leadership et je reste fasciné par leur engagements multiples à l’école. Comment y arrivent-ils? Dosage bien pensé, appui des parents, apport important d’un bon cercle d’amis, soutien précieux des enseignants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s