Changement de cap

J’ai adoré mes années d’enseignement des sciences au niveau secondaire. Cette expérience m’a ensuite mené à accepter une offre d’emploi pour  travailler au ministère de l’Éducation du Nouveau-Brunswick. Au fil des années qui suivirent, j’ai touché aux domaines de l’évaluation des apprentissages, du devenir de l’école secondaire et du curriculum en sciences de la nature. Cette « école » m’a permis de développer davantage mes outils langagiers, de confronter et d’actualiser ma représentation de l’enseignement et de l’apprentissage jusque là bien ancrée dans un certain paradigme qui n’a plus sa place aujourd’hui, de développer un réseau de contacts en éducation partout au Canada francophone et anglophone et surtout, de comprendre un peu mieux ce que j’appelle les contraintes systémiques d’un système d’éducation ainsi que les rapports de forces entre ses acteurs; enseignants, directions d’écoles, agents pédagogiques et administrateurs dans un district et ceux dans un ministère, autres fonctionnaires, etc.

Par la suite, c’est l’aventure exaltante de l’apprentissage en ligne qui prend son envol pour moi; développement et livraison de cours en ligne, tout était à faire! L’innovation pédagogique était au rendez-vous : la collaboration avec des éducateurs, des pédagogues et des passionnés, la certitude que l’effet amplificateur des TIC pouvait mettre à jour de nouvelles pratiques où la relation apprenant-enseignant prime avant tout! Et puis, en cour de route, la découverte des possibilités énormes des outils du web participatif (2.0) pour la collaboration et l’avènement des réseaux sociaux où, en peu de temps, c’est une explosion de connexions, de découvertes (serendipity j’adore ce mot), de gens passionnés et passionnants de partout au monde et un discours grandissant sur cette nécessité de transformer l’école de fond en comble. Je le confirme : ma façon de travailler et d’apprendre s’est transformée dans cette réalité (oui, réalité, pas virtualité).

Je veux aussi exprimer toute mon admiration pour les gens dans les écoles qui accompagnent les élèves leaders; ensemble, ils font une réelle différence dans la qualité de vie de leur école et leur communauté. Le dossier de la Vie scolaire a été une source d’énergie incroyable!

Et puis voici qu’arrive un nouveau changement de cap : j’entreprendrai d’ici quelques semaines de nouveaux défis, cette fois au sein de l’équipe du Groupe des technologies d’apprentissage, de l’Université de Moncton. J’assumerai la direction d’une équipe de gens passionnants et passionnés, des concepteurs, des graphistes, des programmeurs, qui n’ont cessé d’innover (et qui restent toujours en quête de faire encore mieux ce qu’ils font déjà très bien!) depuis la mise sur pied de cette unité d’apprentissage en ligne. Un retour dans cette ville où j’ai étudié pendant plusieurs années, un peu plus près du reste de ma famille et puis, il y a la mer… mon élément à moi :-).

D’une certaine façon, je me rapproche aussi de ma passion première, la technopédagogie. Veille oblige, je vais continuer à être présent sur mes réseaux de prédilection (Twitter, blog, Diigo, Vodpod, etc.) et rester à l’affût des innovations pour l’apprentissage « d’aujourd’hui » (celle que trop qualifient de « demain »).

J’ai beaucoup appris au cours des 20 dernières années. Je veux remercier tous ceux et celles qui m’ont accompagné dans cette aventure. En assumant ces nouveaux défis, c’est avec une grande motivation que je me joins à une autre équipe chevronnée de très haut niveau professionnel.

Et ça continue!

Publicités

12 commentaires

  1. D’abord Félicitations 🙂
    Un retour plus « explicite » aux technopédagogies sera un plus pour toi. Je te souhaite de pouvoir t’exprimer preofessionnellement à ta juste mesure, toi qui peux faire beaucoup en ce domaine 🙂

    Et au plaisir de collaborer ensemble, puisque le web 2.0 s’y prête si bien 😉

  2. Toutes mes félicitations, Jacques. Tu appartiens donc à cette jeune génération qui est appelée à occuper une myriade d’emplois. Blague à part, tes talents font en sorte que ce ne sera pas le dernier changement de cap de ta carrière. Qui sait, tu finiras peut-être par faire le tour du monde autrement que virtuellement.

  3. «On se part une école…. en ligne!» C’est ce que tu voulais dire à l’époque? Je suis heureuse pour toi, le technopédagogue le plus intègre que je connaisse… 😉

  4. Toutes mes félicitations Jacques!

    On sent dans ton annonce, toute la motivation que te suggèrent les nouveaux défis que tu auras à relever. Et je suis persuadé que tu le fera avec brio.

    Bonne continuité!

    Martin

  5. Je suis très contente pour toi que tu puisses continuer dans le domaine qui te passionne. Bravo!
    Tu as certainement été un leader pour moi au MENB car tu ne laisses rien t’arrêter, tu fonces car tu es convaincu. L’apprenant à toujours été ta cible.
    Je me sens un peu désarmée de te voir partir car nous avons le même vision des outils Web 2.0. Je me sentais en sécurité de te voir appliquer le discours prêché.
    Je te souhaite la bienvenue dans ma ville!

  6. Belles aventures en perspective.
    Mes félicitations pour ce poste qui me semble sur mesure pour Zecool. Je t’ai raté à Fredericton … je vais tout de même essayer de ne pas te louper à Moncton.
    Bon vent,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s