Le ‘savoir-publier’

Photo credit: Robbert van der Steeg via Photopin, attribution Creative Commons 2.0

Le curriculum scolaire – ses prescriptions, programmes d’études et visées de formation — n’étant pas quelque chose de taillé dans le roc (surtout pas!), il convient de maintenir la réflexion afin de pouvoir ACTUALISER sur une base régulière les visées de formation dans un système ou une institution d’éducation. Beaucoup est dit/écrit/débattu par rapport aux compétences, en particulier celles pour l’époque dans laquelle on vit et que connaîtront aussi les jeunes au cours de leur vie.

Quelles sont les compétences durables à favoriser? À cibler, privilégier?

En 2010, j’écrivais :

Les apprentissages que réalisera chaque élève doivent alors se faire dans une perspective du développement d’une citoyenneté consciente, c’est-à-dire…

  • Une conscience planétaire, terrienne et responsable
  • Une conscience environnementale
  • Une conscience entrepreneuriale
  • Une conscience du mieux-être
  • Un engagement civique, le service communautaire, l’éthique et la justice sociale

Puisque nous ne savons pas ce que nous réserve l’avenir, ce que serait les métiers de demain et si nous préparons convenablement les jeunes sur ce qu’ils doivent savoir lorsqu’ils obtiendront leur diplôme, l’intégration des TIC dans la pédagogie trouve toute sa place. L’enseignant d’aujourd’hui doit guider les élèves à développer les compétences qui lui seront nécessaires, peu importe le milieu et les métiers qu’ils auront à exercer. Les TIC sont des alliés dans cet immense défi pour aider l’élève à devenir un citoyen responsable.

******************

Dans cette optique, il devient nécessaire, à mon avis, d’ajouter un nouveau type de ‘savoir’ :

Savoir

Savoir faire

Savoir être

…SAVOIR PUBLIER.

Publier en ce sens que :

1. La réalité d’aujourd’hui fait que nous interagissons constamment au moyen des portables, tablettes, mobiles, et autres « choses » connectées à Internet. (c’est LE véhicule de communication dominant dans la société);

2. Il devient important de pouvoir démontrer ce que l’on fait avec ce que nous savons : publier quoi au fond? Là, je pense aux jeunes d’Ewan McIntosh qui avaient créé un TEDx, afin de tenter de solutionner des problèmes QU’ILS avaient trouvés. Je pense aussi, plus près de nous, à ces jeunes de St-Antoine qui font des films, des livres. Les jeunes de Clair qui exposent leurs apprentissages au moyen du blogue, etc. (Insérez vos autres exemples ici : ___________)

Dans cette compétence de savoir publier, il n’y a pas que la dimension technique d’écrire en ligne, mais aussi, surtout, savoir gérer son identité numérique, savoir discerner la crédibilité d’une source en ligne (le « crap-detecting » de Howard Rheingold) et savoir s’engager dans des conversations puissantes dans ses réseaux, sur des enjeux qui nous tiennent à cœur.

C’est surtout cela, savoir publier.

Et vous, qu’en pensez-vous?

Advertisements

8 commentaires

  1. J’apprécie beaucoup vos réflexions. À mon avis, pour arriver à développer le savoir-publier de nos élèves, il faut : 1. être nous-mêmes des modèles; 2. que les jeunes s’ouvrent au monde. Mais surtout, et c’est trop souvent négligé, je crois qu’il faut enseigner à nos élèves à s’ouvrir à eux-mêmes, à se chercher, à développer leur connaissance de soi en général. Parce que pour bien gérer son identité numérique, pour savoir publier, il faut d’abord savoir qui on est. Rappelons-nous que nous n’enseignons pas à des cerveaux, mais à des êtres. Un esprit sain dans un corps sain : bonne recette pour savoir publier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s