Synthèse 2012 : la vraie destination, c’est le voyage.

phare breton

Cela prend bien une nouvelle année pour s’arrêter un peu et faire une rétrospective de celle qui vient de se terminer. En prenant un peu de recul, je réalise que 2012 fut marquante autant sur le plan personnel que professionnel; des changements d’emplois, mon épouse qui publie un premier livre pour enfants, la naissance de notre petit-fils Maxime qui me rend gaga à chaque fois que je le vois, mon élection au Conseil d’administration du Centre communautaire Ste-Anne de Fredericton, des voyages et des conférences qui m’ont permis de découvrir et d’apprendre… Rien de banal, je vous l’jure.

Côté professionnel, pas moins de 17 opportunités professionnelles afin de partager mes réflexions et idées sur des questions d’éducation, de technopédagogie, de l’impact des médias sociaux et autres sujets reliés.

  • Animation de la table ronde « Quel modèle pédagogique serait à l’image du 21e siècle? » à Clair 2012, Clair NB, février 2012 (Description ici, webdiffusion ici, billet ici)
  • Conférence « Un regard sur les médias sociaux » au Tournoi provincial des débats à Moncton NB, 17 mars 2012 (Prezi ici)
  • Présentation « Leveraging the iPad for learning » au Aboriginal Workforce Development Initiative (AWDI), Première Nation St. Mary’s, Fredericton NB, 13 mars 2012. (Slideshare ici)
  • Conférence « Apprendre en réseaux, même en milieu de travail », à la 24e Journée des affaires, Université de Moncton campus de Shippagan NB, 12 avril 2012 (Billet et Slideshare intégré ici)
  • Présentation « Intégrité et plagiat en 2012 : repenser la tâche » au congrès du REFAD à Québec QC, 4 mai 2012 (Prezi ici)
  • Atelier « Constats printemps 2012 » au congrès de l’APTICA à Moncton NB, 11 mai 2012 (Billet ici, Prezi ici)
  • Conférence « Apprendre en réseaux : nouvelles réalités, nouvelles compétences à développer » à l’Université de Moncton campus d’Edmundston NB, 6 juin 2012. (Billet et Prezi intégré ici)
  • Conférence « Leveraging Digital Tools and Social Media for teaching and Learning » au colloque de la Teachers of Second Languages, TESL-NB à Bathurst NB, juin 2012 (Prezi ici)
  • Blogueur-invité à Ludovia 2012, Ax-les-Thermes, France, août 2012. (Billets 1, 2, 3 et 4)
  • Participant à une table ronde interactive, « Plaisir d’enseigner avec… pourquoi cela pourrait changer? » à Ludovia 2012, France, août 2012
  • Vidéos-causeries avec François Guité à Ludovia 2012, France, août 2012 (Épisode 1 : L’apprentissage mobile, un succès garanti? ; Épisode 2 : La technologie des élèves bientôt dans les classes? ; Épisode 3 : Le perfectionnement professionnel revu et corrigé; Épisode 4 : Le leadership en éducation : participatif et collaboratif)
  • Conférence « Social media in the classroom (+ the big edu picture) » et animation d’atelier à l’Association canadienne des professeurs de langue seconde/Canadian Association of Second Language Teachers, CASLT/ACPLS à Ottawa ON, 28 septembre 2012 (Prezi ici)
  • Présentation au Colloque de leadership des écoles secondaires francophones, à Fredericton NB, septembre 2012. (Avec de multiples accès internet bloqués – ce qui constitue à mon avis un grand irritant en éducation – ce fut spécial de parler « unplugged » avec des jeunes sur le sujet des réseaux sociaux et de leur identité numérique. Néanmoins, mon billet est ici.)
  • Présentation « L’environnement d’apprentissage personnel » au 1er MOOC francophone ‘Internet, tout y est pour apprendre’, #ITyPA (France), via Google+ Hangout, 18 octobre 2012 (Slideshare ici)
  • Conférence « Réseaux sociaux : engagement personnel et engagement collectif. Quelques perspectives » et animation d’ateliers pour la Direction jeunesse de l’OIF à Dakar, Sénégal, fin octobre 2012. (Billet ici)
  • Conférence « Réseaux sociaux : engagement personnel et engagement collectif. Quelques perspectives » et animation d’ateliers pour la Direction jeunesse de l’OIF à Port-au-Prince, Haïti, fin novembre 2012. (Slideshare ici, article et photos ici)
  • Conférence « Apprendre et enseigner dans un monde hyperconnecté » à l’Université du Québec à Chicoutimi, décembre 2012. (Prezi ici, billet ici)

Le fait saillant professionnel de ma dernière année aura été l’expérience de vie à Dakar et à Port-au-Prince. Non pas seulement par la découverte de nouvelles réalités (défis sociétaux, résilience humaine, collégialité francophone) qu’on ne peut apprécier qu’en partie quand on les voit/lit à distance, mais surtout du regard que l’on porte, une fois sur place, sur SA propre réalité. Ça relativise plein de choses, croyez-moi. Et c’est en cela que je me considère privilégié. Je remercie ces gens rencontrés qui rayonnent par leur engagement et leur enthousiasme.

Je me sens privilégié d’avoir pu partager mes idées et mes passions via diverses tribunes. De savoir que mes réflexions ont pu nourrir celles de tant de gens est une raison fondamentale qui m’incite à poursuivre les miennes. C’est mon défi professionnel pour 2013 : tout en favorisant l’essor des dossiers que je porte (celui des écoles communautaires et des partenariats école-famille-communauté), je souhaite une actualisation continuelle de ma vision technopédagogique et du monde du travail tout au long des mois à venir. Car le monde change, très très rapidement, mais force est de constater que la vitesse de changement du monde de l’éducation et des organisations est moindre que celle des autres secteurs de la société hyperconnectée dans laquelle on vit. C’est un constat, pas une critique (quoique…).

L’empreinte numérique laissée par ces occasions qui m’ont été données, que ce soit un billet de blogue, une présentation Prezi ou sur Slideshare, une vidéo sur Youtube ou sur Google Hangout, en plus de nourrir ma collection de signets sociaux, est source de grande satisfaction intellectuelle. Organiser ses idées, les expliciter, les argumenter, les débattre, les revoir, les critiquer permettent d’apprendre et de grandir. J’ai souvent utilisé l’image métaphorique du phare de mer vers lequel on se dirige (on rame ensemble) mais je reste convaincu que ce phare, cette quête, ce graal recherché, va toujours se déplacer plus loin car au fond, on n’arrive jamais à destination. La vraie destination, c’est le voyage.

Que 2013 me permette de continuer ce parcours, ensemble avec ceux qui partagent mon quotidien (mes « liens forts ») ainsi que ceux de mon réseau (mes « liens faibles », mais si forts!). Comme le dit si bien Cyrille Simard, soyons inventeurs de lendemains.

Bonne année, pleine de santé! Le reste suivra.

Publicités

6 Comments

  1. De beaux défis professionnels et de bons accomplissements personnel! Bonne Année 2013 à toi, Jacques! J’espère qu’on pourra se recroiser sous peu. J’aime bien ton sujet principal : les technologies et l’éducation (and everything in between!). C’est un sujet d’actualité, qui se transforme devant nos yeux. Je suis certaine que tes conseils aideront certain(e)s!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s