L’aventure se poursuit avec le CADRE21 de la FÉEP !

La vraie destination, c’est le voyage.

(Sentier au Mont St-Hilaire, photo personnelle)

La vie est plus grande que soi. Cette simple phrase que me disait un ancien collègue reste entière et vraie. On avance avec elle, avec ses moments de joie, d’accomplissements et aussi de peines et de défis. Elle est ainsi faite, la vie; la mienne n’est aucunement différente de la vôtre et de celle des autres, au fond.Au dernier Nouvel An, avec le constat d’une année 2014 particulièrement difficile à plusieurs égards, ma seule résolution fut : « Je CHOISIS de faire de 2015 une bonne année. » Et savez-vous quoi ? Ce changement d’attitude a fait toute la différence : à date, 2015 est MON année ! Oh, je pourrai déblatérer ici les frustrations et les préoccupations de tout ordre, mais je préfère bien mieux vous parler de ce qui s’en vient pour moi ;-).

Après avoir passé toutes mes 56 années au Nouveau-Brunswick, born and raised, j’ai quitté il y a deux semaines cette province pour aller vivre une aventure extraordinaire… à Montréal ! Un peu mon Fort McMurray à moi. Car c’est là où je vais poursuivre ma démarche professionnelle dans ce qui me passionne le plus : l’éducation pour aujourd’hui et demain et l’apport du numérique pour apprendre. En effet, dès le mois d’août, je me joins à la superbe équipe de la Fédération des établissements d’enseignement privés (FÉEP) à titre de coordonnateur du tout nouveau et  ô ! combien trippatif CADRE 21 (Centre d’animation, de développement et de recherche en éducation pour le 21e siècle) : un lieu (physique et virtuel) d’animation et d’échanges sur les sujets pertinents de l’éducation et l’école faites autrement, de développement professionnel avec mécanismes innovants de reconnaissance des compétences développées, destiné aux intervenants dans ces lieux d’éducation appelés à se transformer, se métamorphoser au cours des prochaines années. Enfin, le CADRE21 sera un carrefour majeur de veille stratégique sur les questions et la recherche touchant l’éducation au 21e siècle (quoique je préfère dire l’éducation pour aujourd’hui et demain…). Tellement hâte ! 

Cela fait 14 ans que le domaine de la technopédagogie me passionne. Que ce soit par la formation à distance au secondaire, la découverte continuelle d’outils numériques, les médias sociaux et comment ils ont transformé notre monde (sauf à l’école, il faut le dire… mais ça viendra, j’en suis convaincu), les enseignants-apprenants en questionnement qui cherchent à innover encore et encore, les leaders en éducation qui veulent fournir à ces enseignants un terreau fertile pour l’expression et la manifestation de ces innovations, les jeunes qui ne cessent de m’émerveiller et qui sauront, j’en suis certain, faire de ce monde un monde meilleur (et ça, on s’entend qu’il y a de la place, beaucoup de place pour de l’amélioration, hein ??). 

Je suis prêt à passer à cette nouvelle étape professionnelle qui sera riche en expériences, en défis et en réalisations. J’espère aussi pouvoir écrire davantage dans cet espace de blogue, mon fidèle compagnon depuis 2004, tout en laissant des traces ailleurs. Et SURTOUT, je veux continuer d’apprendre de mon réseau; ces gens qui, par leurs expériences partagées en ligne, me permettent de réfléchir, de me questionner, de proposer d’autres choses pour « faire l’école autrement »… Vous êtes ma matière première ! Je vous en remercie.

Je vous écris ceci avec la musique de Stromae dans les oreilles, sa pièce instrumentale Merci, qui joue pour me rappeler de justement dire MERCI. Dire merci surtout à celles et ceux qui ont croisé ma route au fil des ans et à celles et ceux qui sont là pour m’appuyer dans ma démarche. Vous savez qui vous êtes 😉 Au risque d’oublier des gens fantastiques, j’aimerais nommer ici mes trois enfants, Vincent, Céline et Clara-Rose, ma mère et mon père que j’admire pour leur amour, leur intégrité et leur résilience, mes collègues avec qui on a brassé les piliers du temple (Jacinthe Robichaud, Lucie Pearson, Roberto Gauvin, Alain Poitras en particulier), mes amis pour la vie Ronald, Chantal, Christien, Christian, Paul-Émile pour ne nommer que ceux-ci. Merci aussi à Nancy et à Normand de la FÉEP qui croient en moi et qui me permettent de vivre une nouvelle expérience de haut niveau à Montréal; leur confiance à mon égard et leur leadership n’ont d’égal que leur belle personnalité. Travailler en équipe avec de telles personnes, ce n’est pas travailler, c’est créer et contribuer à changer un peu le monde !

La vraie destination, c’est le voyage, disais-je en 2012. Encore plus vrai maintenant !

Au plaisir de vous croiser sur ma route !

Publicités

5 commentaires

  1. Toutes mes félicitations Jacques! Très heureuse de te savoir au Québec, plus particulièrement au sein de cette belle équipe de la FÉEP avec Nancy et Normand! Au plaisir de croiser ta route plus souvent 🙂

  2. Il est vrai que nous sommes toujours à travailler pour l’éducation de demain alors que cela devrait se faire pour aujourd’hui. C’est probablement parce que les changements en éducation sont très lents pour ne pas dire beaucoup trop lents. Nous sommes donc à toujours traîner la patte et à manquer le bateau. Ce qui est enseigné dans nos écoles en comparaison de ce qui devrait l’être peut apporter beaucoup de discussions. Parfois, il s’agit aussi du comment plutôt que du quoi. Tout en sachant qu’il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain, je crois que le temps de la réflexion doit laisser place à l’action. Sur ce, je te souhaite de pouvoir mettre en pratique toutes les belles théories que ton équipe et toi saurez développer.

    1. Bien vu, Jean-Yves. Et j’irai même ajouter qu’il s’agit du comment ET du quoi, car proposer de nouvelles configurations et organisation (du temps, de l’espace, du personnel, des services…) devra être calqué sur le climat d’apprentissage et nouvelles les finalités de formation (le curriculum) visés. Ceci affectera même les normes de construction des nouvelles (!) écoles qui présentement s’inspirent d’un modèle pédagogique dépassé. Les rôles changent, à tous les niveaux. Je retiens aussi ton sage conseil de ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain. Faisons encore mieux ce que nous faisons bien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s