Les sept outils de l’innovation (et ce n’est pas ce que vous pensez…)

Idée

(Image par ‘ratch0013’, via FreeDigitalPhotos.net)

L’innovation est certes l’un des mots « buzz » les plus entendus/lus aujourd’hui. Que ce soit dans le monde des affaires, l’ingénierie, les relations publiques, les systèmes de transport et d’approvisionnement, les innovations à caractère social, etc., …on voit l’émergence de services et de produits dont les nouvelles caractéristiques font en sorte qu’ils contribuent à faire une différence positive, aidante et tangible pour la société. Sans ces retombées, point d’innovation.

Aux dires de Duncan Stewart, tels que rapportés par Mario Asselin, il faut reconnaître que les tendances technologiques et médiatiques 2016 sont impressionnantes. Mais qu’en est-il du monde de l’éducation ? Le monde change de façon exponentielle, il faut l’admettre, et ce, à une vitesse bien plus grande que celle du changement en éducation. Comme le dit Mario Asselin :

 « [Le milieu de l’éducation] n’a pas avantage à maintenir une fracture aussi ouverte entre le rapport aux savoirs dans la classe et celui observé dans la société. »

Dans l’école qui a le défi d’actualiser ses services et structures afin de faire une différence positive, aidante et tangible, comment caractérise-t-on l’innovation ? Par l’achat massif d’iPads ? De Chromebooks tout beaux tout neufs ? À cet effet, sept réflexions pertinentes de Vicki Davis (@coolcatteacher), enseignante et blogueuse bien connue des États-Unis, sont titrées par « Outil pour innover ». Et ce n’est pas ce que vous pensez…

En traduction libre (et parsemés de quelques ajouts personnels) :

  • Outil pour innover no. 1 – L’innovation est l’affaire de gens innovants.

Les choses les plus innovantes et qui favorisent la transformation sont en chair et en os. Il est bien probable que l’outil le plus innovant sur la planète est un enseignant innovant, précédé peut-être par un élève engagé et innovant (quoique que celui-ci soit malheureusement tributaire du premier).

  • Outil pour innover no. 2 – Ne gaspillez pas votre temps !

Le temps passe vite et il ne faut pas le gaspiller sur le dos des enfants. Le temps est précieux car nos enfants sont précieux. Enseignez comme si vous enseigniez à vos propres enfants.

  • Outil pour innover no. 3 – Les gens dynamisés (« empowered») ont le pouvoir de rendre possible les changements.

Plus que jamais, il faut laisser tomber les buzzwords … Plutôt des enseignants buzzants et emballés par l’apprentissage ! Quand les juridictions scolaires cesseront d’acheter des choses pour le simple fait d’acheter des choses et qu’elles dynamisent plutôt leurs gens, le changement suivra.

  • Outil pour innover no. 4 – Investir en technologies ET dans les gens.

La question à se poser quand on fait un achat dans une école : est-ce une dépense ou est-ce un investissement ? Toute la différence est là.

Acheter un portable pour chaque élève mais ne pas investir dans le développement professionnel des enseignants : une dépense. Les lacunes en formation augmentent la dépense à cause de la rupture créée. Il y a aussi un coût (une dépense) quand les élèves n’ont pas accès à des technologies performantes et qu’on en soit encore avec des appareils désuets. La dépréciation des outils numériques est encore plus grande lorsque, par exemple, un programme 1 :1 est implanté sans une vision et un plan d’action clairs où prime l’intention pédagogique.

« If you don’t make an investment in the teachers, students, and programs to make them work, you’ve got an expenditure. ».

  • Outil pour innover no. 5 – Investir dans les relations, les connexions

À tous les jours, un enseignant investit fortement dans l’avenir. Dans l’avenir des jeunes. Et le retour sur l’investissement peut être incommensurable. Dans son billet, Davis raconte que son fils n’arrivait pas à créer de liens avec une enseignante. « J’aimerais juste qu’elle connaisse mon nom… »

Apprenez leur nom, appelez-les par leur nom; ceci est un investissement.

 

*Note de zecool : cela me rappelle cette superbe vidéo…

« When you champion a child, you invest in the child. When you whine and complain, you expend your energy on wasted activities and diminish your ability to invest in kids. » (Vicki Davis)

  • Outil pour innover no. 6 – Investir en soi-même.

Investir en soi (rester en santé, être en équilibre, etc.), c’est investir en ses élèves.

Tout compte fait, le changement (et l’innovation, par surcroît) technologique, c’est l’affaire de GENS. Un à un, enseignant et apprenant. Investisseur et investissé (bon d’accord, pas un vrai mot…).

Il s’agit de relations, de connexions.

  • Outil pour innover no. 7 – Choisissez d’être l’outil.

Les jeunes ont besoin d’enseignants qui sont la technologie innovante dans la classe. On n’enseigne pas ce qu’on sait, on enseigne QUI on est, me disait une collègue, il y a 30 ans…

L’enseignant est l’outil principal d’innovation en éducation. Y investir donne un retour, mesurable en termes de qualité des apprentissages des jeunes qu’il accompagne.

Soyez l’innovation. Soyez le changement. Soyez l’outil.

*   *   *

L’époque que nous vivons est sans précédent dans l’histoire de l’humanité, rien de moins. L’école a donc une responsabilité sociale de s’actualiser afin que le retour sur l’investissement fasse de ce monde, amplement et profondément transformé par la technologie, l’accès à l’information et les nouveaux rapports entre les gens, un monde meilleur.

Au-delà de ce discours philosophique apparait une réalité plus près de chacun. Localement, la vision, l’action et le leadership, sur des fondements humains et soucieux de ce qu’il a de mieux pour chaque jeune, il importe de mener le changement par le milieu – « Lead/change from the middle », dit Michael Fullan. La tâche est noble.

  • Contraintes systémiques à confronter avec courage
  • Organisation des espaces à repenser pour les bonnes raisons
  • Culture de l’évaluation à remplacer
  • Rapports aux savoirs à reconnaître
  • Finalités de l’école à revoir et actualiser
  • Valorisation et reconnaissance du développement professionnel
  • Éducation aux médias et gestion de son identité numérique
  • Intention pédagogique dans les usages du numérique
  • Communautés qui se transforment comme partenaires
  • Raconter ses histoires pour contaminer positivement

…La liste est longue. C’est un écosystème, l’école.

Penser à l’intérieur de la boîte… car ce sont les gens qui y sont qui font la différence.

Publicités

4 Comments

  1. Gandhi a dit : « Soyons le changement que nous voulons voir dans le monde ». Cette pensée rejoint différents outils présentés. A quand des cadres 21 un peu partout dans le monde …
    Bonne journée et bonne continuation !
    Jacques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s