Faire l’école autrement : pas une mince tâche !

futur

Un peu partout dans le monde, les gens se mobilisent autour de la nécessité de voir, mais surtout de faire l’école autrement. Souvent annexée du suffixe « …du 21e siècle », l’école et ses finalités sont de plus en plus sous la loupe face à un monde en transformations profondes ; ces nouveaux regards interpellent les rôles de ses acteurs (incluant l’engagement des élèves), l’intégration judicieuse du numérique, la réécriture du curriculum pour mettre à l’avant-scène le développement de compétences et l’instauration d’un climat positif pour le mieux-être des individus et des communautés.

Ce n’est pas une mince tâche !

L’innovation en éducation n’a jamais été autant sollicitée. C’est John Seely Brown qui nous dit que le gros du travail entourant l’innovation réside dans le défi d’amener les gens à accepter et à mettre en œuvre le changement, tout en délaissant les bonnes vieilles habitudes afin de dégager de nouvelles façons de faire. Pour qu’une innovation connaisse du succès, il faut apprendre à bien le faire.

Grant Lichtman, dans son livre #EdJourney: A Roadmap to the Future of Education, est sans équivoque :

« We need a different kind of forward-thinking strategic thinking that builds foundations based on evolving future value, not on past successes and failures. »



Le milieu de l’éducation n’est pas en reste.

Comment, dans une telle perspective, être un agent de changement ?

Comment guider les élèves pour qu’ils s’accomplissent avec une identité positive ?

Quelles sont des stratégies à privilégier pour y arriver ?

Quel est l’impact sur la pratique enseignante et sur l’apprentissage des élèves ?

Sur l’évaluation des apprentissages ?

 

Et innover, tout comme pour apprendre, n’est-ce pas aussi une question de zone proximale à-la-Vygotsky ?

Où se situe la vôtre ?

ZPI

(Source : Tweet de @cdrouin1)

Shelly Sanchez s’adresse aux enseignants, qui pourraient se sentir quelque désemparés par l’énormité qu’ils perçoivent de cette tâche de transformer sa profession, en leur proposant un beau défi : The 30 Goal Challenge for Teachers. Small Steps to Transform Your Teaching.

Faire l’école autrement, pour les bonnes raisons. 

Bonne rentrée, bon courage, restez passionnés !

 

Advertisements

8 commentaires

  1. Bonjour Jacques,

    et merci pour cet article inspirant. Tu relève un aspect important de l’innovation en éducation qui me semble l’un des principaux freins : « un contexte scolaire qui ressemble peu à ce que nous avons connu comme élève ». Pendant des siècles, le modèle éducatif n’a pas bougé et il est radicalement chamboulé en quelques années par l’évolution de la société et des technologies (les deux étant liées). Il faut une sacrée dose de confiance en soi pour quitter ce que l’on connaît par expérience et aller vers un inconnu non maîtrisé.
    C’est le propre de toute innovation mais dans nombre d’entreprises, on avance en groupe alors que les enseignants sont très seuls et peu soutenus et reconnus pour se lancer dans une telle démarche (c’est le cas en France, je ne sais pas ce qu’il en est au Québec).

    Bonne continuation,
    Jacques

  2. Merci Jacques,

    Vous contribuez sur une base régulière a améliorer le system d’éducation et surtout de faire valoir l’importance de l’utilisation de la technologie qui est indispensable en 2016. Je crois, comme vous, que les vieilles habitudes sont très ancrées dans le system d’éducation et la façon de faire des enseignants. Je trouve également que le system d’éducation tel que nous le connaissons sera métamorphosé par l’utilisation saine de la technologie qui nous ouvre beaucoup de porte en tant qu’enseignant.

    Cet enjeu est bien inquiétante pour certain professionnel car cela implique de sortir de notre zone de confort et d’essayer de nouvelle chose et je crois que c’est exactement pourquoi on doit en parler. Nous devons non seulement observer le côté positif d’une intégration des technologies mais aussi percevoir ce que les enseignants et surtout les jeunes, peuvent y gagner. Ils ont besoin d’être éduquer sur la façon dont on doit utiliser la technologie non seulement pour apprendre mais pour ce socialiser et donner leur opinion. Bien que nous vivions dans une société avec un gouvernement démocratique, la meilleure façon d’exprimer nos opinions sont de les partager avec plusieurs personnes. Il est d’autant plus important de créer des leaders que des citoyens critiques. Par le fait même, j’ai adoré votre vidéo qui démontrais comment se produisait le leadership car cela nous démontre que ce n’est pas si dure que cela et que il y a beaucoup de gens qui peuvent partager nos point de vue, nos sentiment et nos rêves.

    Je voulais également souligner que ce que vous faite est exemplaire et j’aime beaucoup votre blog. Je crois que vous êtes un leader et vous êtes surtout une voix pour les gens qui ne parle pas. Merci de vous préoccuper de l’éducation de nos enfants.
    Sarah

    1. Merci pour ces bons mots ressentis, Sarah 🙂

      Vous avez tellement raison de dire que pour tout professionnel qui ne cesse de grandir, il faut savoir sortir de sa zone de confort. Et puis, de le faire sans être isolé, d’être en réseau avec d’autres qui essaient de nouvelles choses et qui y réfléchissent, cela reste un moyen significatif pour viser un « tipping point » en éducation, afin d’actualiser l’école avec son temps.

      La formation continue des enseignants (qui ont du «growth mindset»), reconnue et valorisée, reste une stratégie ESSENTIELLE pour tout système d’éducation. John Hattie a même établi une corrélation de 0,62 (ce qui est « très positif ») pour la formation continue et son impact sur le succès des élèves.

      La compétence de la pensée critique reste une des finalités les plus importantes de l’école; trop d’exemples en société nous montrent les effets tristes de l’absence de celle-ci. L’école doit permettre à chaque jeune d’aller à son plein potentiel dans son projet de vie, pas juste de carrière.

      Bonne continuation !

      Jacques C.

  3. Bonsoir

    J’ai trouvé votre article assez compréhensif et inspirant , je dois dire que nous vivons dans un monde en perpétuel évolution alors il faut s’adapter. Innover , s’informer et oser .

    L’éducation aussi ne doit pas être en reste Plombier Paris 15 et doit suivre et vous avez faire ressorti bien des points importants .
    Il est vrai que l’école ne pourra plus être ce qu’elle était a notre époques mais il faut faire avec .

    J’espère lire d’autres articles de votre part .
    Je vous remercie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s