Dire merci… et continuer

En cette fin d’année peu banale, c’est à mon tour de partager quelques réflexions (elles seront brèves), avec des souhaits de circonstance. L’année 2017 aura été intense, empreinte de belles choses et de moins belles. Dans les deux cas, leur caractère impermanent permet à la personne consciente d’en tirer le meilleur; source de joie ou source d’apprentissages. Ainsi va la vie.

D’autres sauront décrier et dénoncer plus fort que moi la braise embrasée du profond bouleversement sociétal alimenté par les vents du populisme ignorant des extrêmes, notamment chez nos voisins du sud. Mais comme le chante si bien Alfa Rococo :

La vie sans tous les heurts

En vaudrait moins le coup

Que serait le bonheur

Sans les plus mauvais jours

D’un point de vue personnel, cette dernière année a été source de grands apprentissages. Je ne peux passer sous silence cet accomplissement qui, pour moi, représente un pas (ou « des » pas) majeur : me remettre en forme pour enfin courir des petites courses de 5 km (à trois reprises) accompagné de mon amoureuse. Les bénéfices sont multiples et vous accompagnent dans toutes les facettes de votre vie.

La facette professionnelle au sein de cette superbe équipe du CADRE21 en fut une bénéficiaire importante. Ce laboratoire d’innovation pédagogique au service des gens de partout en Francophonie poursuit son déploiement dans un contexte particulièrement fertile pour le changement durable en éducation. En 2017, j’ai été témoin :

  • De remises en question lucides sur le devenir de l’école au sein d’équipes-écoles audacieuses et créatives, menant à des pratiques pédagogiques innovantes qui n’en seront que davantage éprouvées en 2018;
  • Du leadership assumé par les « acteurs du milieu », favorisant un meilleur alignement entre le « bottom-up » et le « top-down »… et ressentir que les deux veulent se croiser, au bénéfice direct de chaque enfant et jeune dont l’école a la charge;
  • D’une tendance vers le rapprochement intelligent entre chercheurs et gens de terrain, où chacun grandit de l’apport de l’autre;
  • D’usages judicieux du numérique qui contribuent à défaire cette fausse croyance populaire que le numérique n’est que source de distraction et d’aveuglement technocentriste de la part de ses utilisateurs précoces. Même s’il reste encore beaucoup à faire pour démontrer l’apport du numérique bien déployé en classe, la mine et la partie affûtée du crayon grandissent, l’efface s’efface;
  • D’aménagements physiques d’espaces d’apprentissage conçus avec créativité, esthétisme et multifonctions apparents où prime l’intention pédagogique avant tout et qui insufflent un dynamisme étonnant chez ses utilisateurs;
  • D’une réflexion qui s’amorce (enfin !) sur les finalités actualisées de l’école pertinente pour son temps. La congruence interne et externe sera de mise pour les systèmes d’éducation en 2018. C’est mon souhait.

Il me reste à dire MERCI à celles et ceux qui m’accompagnent et que j’aime. Pascal, Normand, Nancy, Maxime, Vincent, Céline, Ali, Wilbrod, Rose-Marie, Claude, Sanja, Cassandre, Roxanne, Patrick, Mireille, Philippe, Geneviève et tous les autres.

On continue. La route est si belle.

Bonne et heureuse année 2018. Qu’elle soit empreinte de compassion et de bienveillance. La santé avant tout, le reste suivra 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s